Gilles-Emmanuel Fiaux

Peintre / Illustrateur

Actualités

pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16
Chemin forestierChemin forestier
10 11 2015 - 08h36

Tout le charme de l'automne dans ces sous-bois parés de couleurs dorées. Le plaisir d'être en plein air, le temps d'une rencontre artistique avec la nature.
Ballade d'automneBallade d'automne
28 10 2015 - 22h07

Les Dents du Midi. Aquarelle, 14,8 x 21 cm.
Hommage à CourbetHommage à Courbet
27 09 2015 - 18h33

Huile sur toile, 100x80 cm. Peinture réalisée durant la manifestation "A la manière de Courbet", du 24 au 27 septembre 2015 à La Tour-de-Peilz.
Sant ElmSant Elm
13 08 2015 - 14h29

Un bord de mer avec des bateaux, voilà mon menu de l'été !
La peinture de la semaineLa peinture de la semaine
07 07 2015 - 21h48

Etude pour une peinture abstraite ou "Village au bord de mer". Huile sur toile, 24 x 29,5 cm
Dans un coin de l'atelierDans un coin de l'atelier
29 06 2015 - 09h40

Huile sur toile marouflée sur toile, 80 x 60 cm.



Quand un tableau est-il terminé? Après le dernier coup de pinceau? Pas uniquement peut-être...

D'abord, est-ce que ça veut dire quelque chose "terminé"? Il m'apparait toujours délicat de savoir jusqu'où il faut aller. Car on peut à chaque instant choisir une nouvelle direction, s'éloigner du but (en pensant s'en rapprocher par quelques retouches inutiles) ou au contraire réaliser une oeuvre réussie en s'abstenant de certaines lourdeurs...

Ce tableau, j'ai mis du temps à le considérer comme "terminé". J'ai mis du temps à l'assumer ainsi. Selon ma (dé)formation d'illustrateur, il me semblait qu'il fallait mieux définir les éléments, les détails... Bref en montrer plus. Mais cela ne me disait rien. Une table avec des taches, une étagère, un escabeau, un chevalet... Je n'avais pas l'intérêt de nommer plus précisément ces objets quelconques. Alors le tableau est resté en rade, dans ma cave.

Et puis je l'ai revu récemment, et il m'est apparu que tout y était dit! L'intérêt résidant dans la composition, l'espace recréé, le jeux des formes et des couleurs suggérés par ces éléments, en soit anodins. L'objet étant moins le sujet en soi, plutôt un prétexte à peindre, un point de départ pour créer sur la toile une composition indépendante et libérée de la nécessité de restituer l'apparence photographique.

J'avais laissé un tableau inachevé, je l'ai retrouvé terminé, sans y mettre un coup de pinceau de plus!
La peinture de la semaineLa peinture de la semaine
16 06 2015 - 21h41

"Envol"

Huile sur toile, 60 x 80 cm
pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16