Gilles-Emmanuel Fiaux

Peintre / Illustrateur

Actualités

pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22
Journal d'une aventure graphique, page 7Journal d'une aventure graphique, page 7
27 05 2014 - 09h48

Raconter un récit complet avec 24 pages de bande dessinée réalisées en 24 heures, c'est possible! Mais fatiguant.



C'est de ce petit exercice qu'est issue cette page me mettant en scène durant cette performance. Nous sommes 59 dessinateurs à avoir relevé ce défi, lancé par l'école d'arts visuels Ceruleum et BD-FIL. Défi qui a débuté vendredi 23 mai à 17h30 et s'est terminé samedi 24 mai à 17h30 précise.



Si vous voulez en savoir plus sur ce marathon graphique ainsi que découvrir les planches de 31 participants, rendez-vous à l'adresse suivante:



www.24heuresbandedessinee.ch/
Les aventures de Papicarotte et Mamicarotte, épisode 1Les aventures de Papicarotte et Mamicarotte, épisode 1
19 05 2014 - 21h19

Voici un nouveau personnage dans le paysage de ce site, imaginé avec mes enfants lors d'un très, très long voyage en train. Mamicarotte fera bientôt son apparition. Car il s'agit ici du début d'une saga palpitante!

"Sur une terre noire, grasse et grouillante de vers bêchait Papicarotte".

A suivre...
Ensemble TRI I DVEEnsemble TRI I DVE
23 04 2014 - 16h32

Dans ma série des concerts, voici un ensemble de cinq musiciens venus enchanter le public des soirées cabaret à La Chaux. J'ai ainsi dessiné sur des sonorités et rythmes inspirés du folklore bulgare, tzigane, russe, balkanique et aussi d'ailleurs.
Deux amis sur le bord de la route.Deux amis sur le bord de la route.
19 04 2014 - 09h56

Il s'agit ici d'une petite aquarelle réalisée de mémoire après un parcours à vélo à travers la campagne.

En ce moment la fantaisie si délicate, débordante et colorée de ce printemps me fascine. C'est invraisemblable ce que la nature produit: pétales, feuilles, explosions de couleurs vives sous cette lumière si particulière.

J'essaye de peindre cela, comme pour m'associer à cette joie, cette renaissance. Nul besoin d'aller loin. Je ressens la nécessité de réagir, de fleurir à mon tour en parent mes peintures de couleur et de lumière.

Comme les lieus rencontrés cent fois dans la clarté d'hiver se révèlent différemment! C'est une nouvelle expérience face au paysage. Même pas nécessaire de prendre l'avion pour voir autre chose, changer d'air: il change tout seul, ici-même!
Mon journal à l'aquarelleMon journal à l'aquarelle
23 03 2014 - 11h33

Avant-hier, et aussi les jours d'avant avant-hier, il faisait si beau. Et puis samedi matin: la pluie. La pluie qui exacerbe les couleurs, donnant à cette vue depuis ma fenêtre un air de campagne écossaise.

Une façon de saluer le printemps, avec ces touches de couleurs vives, ici le jaune, qui reviennent habiter notre quotidien.

Cela n'a rien à voir mais je trouve la question de ma fille de huit ans jolie: "Pour s'embrasser sur la bouche on fait comment? Parce qu'il y a le nez au milieu!"
pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22